1/4 : Rappel historique de l’instruction obligatoire en France depuis 1789

C’est à partir de la Révolution que l’État va progressivement affirmer ses prérogatives en matière d’instruction de ses concitoyens, devenant le chef d’orchestre d’un système éducatif qui finit par détrôner celui de l’Eglise. Porté par des impératifs d’ordre socio-économique, il entreprend une démocratisation de l’enseignement, d’abord dans le primaire, puis dans le secondaire et enfin dans le supérieur, sans pour autant parvenir à imposer l’école obligatoire.

Communiqué de l’association en réaction au discours de Macron du 2 octobre 2020

Vendredi dernier, aux Mureaux, le président de la République a affirmé dans un discours d'un peu moins de deux heures vouloir réduire drastiquement la possibilité d'instruire son enfant hors de l'école. Nous avons souhaité réagir par le présent communiqué : Version PDFTélécharger Nous, membres de l'association Libres enfants du Tarn, avons pris connaissance de l'annonce … Lire la suite de Communiqué de l’association en réaction au discours de Macron du 2 octobre 2020

Parent en confinement

Voilà maintenant 38 jours que chacun tente de tuer le temps comme il peut, le temps ou autre chose, ça dépend si on porte l'uniforme ou non, si on considère sa femme ou ses enfants comme des sparring-partners ou non. Certains jeunes, probablement galvanisés par l'obtention surprise du BAC, sortent les feux d'artifice pour fêter ça tandis que d'autres misent tout sur l'humour. Bref, le commun des mortels essaie de survivre du mieux qu'il peut dans tout ce merdier.

La méthode d’attente progressive (5-10-15) par Kelly Champinot ou comment briser l’affect d’un nouveau-né

Un soir, avant d'aller me coucher, comme à mon habitude, je feuillette mon magazine virtuel Magicmaman, réputé auprès des parents (80 000 ventes par numéro en moyenne). C'est là que je tombe sur un article qui pourrait bien me servir pour mon Bambi qui se réveille encore parfois la nuit. A la fin de ma lecture, je reste sans voix, avec un profond malaise. Comment est-ce possible qu’un magazine qui a presque 1,5 million d'abonnés sur Facebook puisse donner de tels conseils sur le coucher de nos bébés ? Je ne peux rester indifférente et décide alors de mener mon enquête.