Où accoucher dans le Tarn sans se faire mutiler?

Contrairement à d’autres départements « désertifiés », en termes d’accouchement respecté, le Tarn offre de multiples possibilités. Alors, mesdames, plutôt que d’aller vous faire charcuter à l’hôpital ou à la clinique, prenez le temps de considérer ces différentes options.

aad accouchement maison domicile tarn 81 naissance respectée plateau technique maison naissance doumaïa

L’accouchement à la maison

Le suivi global (grossesse+naissance+post-natal) est fait par une sage-femme libérale qui pratique l’AAD (Accouchement A Domicile) et qui est d’astreinte pendant un mois avant la date prévue d’accouchement. Le suivi consiste en un rendez-vous mensuel d’une heure (consultations remboursées). Il faut prévoir d’acheter du matériel pour la naissance à domicile. Les dépassements d’honoraires sont d’environ 500€. Il n’y a aucune médicalisation pendant l’accouchement. Un transfert en maternité est effectué si nécessaire.

Plusieurs sages-femmes offrent ce suivi et couvrent la quasi-totalité du territoire tarnais même si leurs cabinets ne se situent pas dans le département. Contacts sur demande.

La maison de naissance

Doumaïa, basée dans l’enceinte de l’hôpital de Castres, est l’une des 9 expérimentations nationales menées en ce moment. Sept sages-femmes réparties sur tout le Tarn peuvent suivre votre grossesse et assurer l’accouchement dans les locaux de Doumaïa. Il n’y a pas de médicalisation, le transfert est instantané si nécessaire puisque la parturiente se trouve sur place.

Contact: mdndoumaia@gmail.com

Les sages-femmes sont: Sandrine Beau (Albi), Marie Lindauer et Sarah Aillet (Gaillac) et sur Castres: Julie Marié, Delphine Montalbano, Henny Jonkers et Ana Amodéi.

Les plateaux techniques

Un plateau technique, c’est une convention passée entre un hôpital et une ou plusieurs sages-femmes libérales, afin de pouvoir faire le suivi global (grossesse+accouchement+post-natal) en utilisant une salle à la maternité.

La sage-femme conventionnée est présente pendant le travail. Elle peut passer le relais à l’équipe hospitalière à tout moment si besoin. Quelques gestes restent non-négociables: monitoring à l’arrivée, pose d’une perfusion, délivrance dirigée…

Dans le Tarn, deux plateaux techniques existent:

  • à la maternité de Lavaur
  • à la maternité d’Albi avec Cécile Gabard (de Marssac-sur-Tarn), Sandrine Beau (d’Albi) ou Fabienne Abrial (de Lautrec)