L’échange

A ce moment très précis, je crains de faire l’objet d’une dénonciation calomnieuse pour enfance en danger. Je réalise avoir franchi une limite et m’être avancé sur un terrain glissant. Mesurant à quel point les prochains mots qui sortiront de ma bouche pâteuse (quatre heures que je n’ai rien bu et mangé, sans parler du fait que le port du masque provoque chez moi un assèchement des muqueuses) seront décisifs, je garde mon sang-froid.