Allaiter et travailler, c’est possible!

Au cas où vous ne le sauriez pas encore, c’est la SMAM en ce moment (= Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel). Alors que le taux d’allaitement français est toujours aussi déprimant (60% d’allaitement exclusif à la naissance, 23% à 1 mois 1/2, 10% à 6 mois…), le sujet mis à l’honneur cette année est « allaiter et travailler ».

allaiter et travailler smam ibres enfants du tarn

 

C’est un thème intéressant dans la mesure où la reprise du travail est la deuxième raison invoquée pour justifier le sevrage (23,2%) juste derrière le « manque de lait » (32,3%) [ce qui, au passage, est juste une aberration car le corps d’une femme produit suffisamment de lait pour son bébé; mais comme les médecins ne sont pas formés à l’allaitement, dès qu’il y a le moindre doute/risque/problème, ils remettent en cause le lait de la femme et prescrivent de la formule chimique].

raisons sevrage allaitement reprise travail manque lait mythes libres enfants du tarn

Raisons invoquées pour le sevrage au sein (source: http://www.info-allaitement.org/etude-en-france.html)

En France, le congé maternité post-natal dure 10 semaines, soit 2 mois 1/2. Rappelons qu’il est d’un an (payé à 100%) pour nos amies suédoises, qui, elles, affichent un taux d’allaitement de 99% à la sortie de la maternité et de 72% à 6 mois. (sources: https://allaiterbonheuretraison.wordpress.com/2013/08/22/culture-de-lallaitement-dans-les-pays-nordiques/  + http://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/autres-textes-lll/1068) 

Il y a donc une nette corrélation entre la durée de l’allaitement et celle du congé maternité (merci aux pouvoirs publics d’y réfléchir). On voit d’ailleurs dans le tableau ci-dessous un décrochage de l’allaitement exclusif (courbe noire) peu avant les 2 mois de l’enfant, dû à un sevrage précoce en préparation à un retour au travail de la maman:

données durée allaitement 2011 France libres enfants du tarn

Taux d’allaitement en France en 2011 (source: http://www.invs.sante.fr/beh/2015/29/2015_29_1.html#Art1-Tab1)

Pourtant, la loi française prévoit, pendant la première année de vie du bébé, 1h de pause par jour pour tirer du lait ou allaiter (source: http://www.lllfrance.org/1137-53-ce-que-dit-la-loi). Les femmes françaises sont donc en droit d’en faire la demande à leur employeur, qui doit mettre à disposition des locaux propres et adaptés.

Se pose alors la question de la mise en place d’un tel système: se familiariser avec un tire-lait, tirer son lait sur son lieu de travail, stocker le lait exprimé, le conserver à la maison, choisir un mode de garde adapté, etc…  Les témoignages des mères montrent qu’après une phase d’ajustement, dans la grande majorité des cas l’organisation instaurée tient la route sur le long terme.

La reprise du travail est donc un faux prétexte de plus pour stopper l’allaitement précocement. Encore une fois, information, organisation et détermination rendent l’aventure tout à fait possible et gratifiante! 

A NOTER: L’association Libres enfants du Tarn propose une rencontre parents-enfants gratuite sur l’allaitement dimanche 18 octobre à partir de 15h à Albi (adresse exacte sur inscription au 06-31-95-79-81 ou sur libresenfantsdutarn@yahoo.fr)

Par ailleurs, un tire-lait électrique ainsi qu’un dispositif d’aide à l’allaitement (D.A.L.) sont désormais disponibles au prêt (que vous soyez adhérent ou pas).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s