Najat Vallaud Belkacem attaque l’École et l’Instruction en famille

Les grands moments d’émotions collectives sont bien souvent l’occasion de voir les loups sortir du bois…

Meute de loups Najat Vallaud Belkacem Grande mobilisation de l'école pour les valeurs de la République Albi Libres enfants du Tarn association 81

En ces temps de psychose et de paranoïa dans notre beau pays des Lumières, menacé par l’obscurantisme, la mode est à la répression tous azimuts. Les récents événements qui en eu lieu en France sont en effet prétexte à toutes les crapuleries.

Les fins limiers sont de sortie pour traquer les salopards qui ne sont pas Charlie et les potentiels sympathisants du Djihad…

… et l’École est bien sûr la première concernée par ce retour musclé à l’ordre et à la morale : rétablissement de l’autorité des professeurs et chefs d’établissement, « célébration des rites républicains et des symboles de la République (hymne national, drapeau, devise) », délation envers les élèves critiques, bourrage de crâne sur les « valeurs de la République »…

Liste de mesures liberticides non exhaustive qui mériterait à elle seule un article de fond.

On risque très prochainement de vraiment s’amuser comme des petits fous à l’École… Merci Najat!!

Najat Vallaud Belkacem ministre éducation nationale Libres enfants du Tarn Albi 81

Alors comme ça tu n’es pas Charlie petit djihadiste en herbe? Tata Najat s’occupe de tout!

Mais notre ministre adorée ne s’arrête pas en si bon chemin et entend mettre au pas tous les jeunes, qu’ils soient scolarisés ou non.

Tu me vois venir là?

Eh oui! Ils ont osé. C’est à ça qu’on les reconnaît.

Nous sommes le 13 janvier. Ulcérée par le manque de ferveur de certains élèves de collèges et lycées pour l’union sacrée autour des attentats, Najat Vallaud Belkacem tire dans le tas et n’oublie pas l’Instruction en famille.

Quel est le rapport entre l’IEF et le refus de rendre hommage aux victimes des attentats me direz-vous? Aucun. Mais c’est pas grave, la ministre est formelle : il faut surveiller et punir. Dans et hors de l’école.

La croisade pro-républicaine est lancée.

Après avoir rappelé qu’ils faut talocher à tout va les sceptiques, les empêcher de quitter l’École, elle ajoute, comme un cheveu dans la soupe : « Je souhaite d’ailleurs que nous ayons une vigilance renforcée à l’égard des élèves instruits à domicile. »

Bim, bam boum!

Ça c’est de la transition!

L’instruction en famille est donc suspecte. Mais de quoi?  De ne pas faire de zèle pro-Charlie et pro-République? De saboter l’union nationale? D’échapper au contrôle de l’Etat? De travailler pour Al-Qaeda? Que sais-je encore?

Une chose est sûre, le spectre des dangereux sectaires qui font de la rétention d’enfants resurgit. A croire que l’Ecole veut tous les enfants, sans exception, afin de s’assurer que tout le monde adhère au catéchisme républicain…

Le 22 janvier, quelques jours après son discours fumant, la ministre enfonce le clou et rédige un texte qui s’intitule (sans rire) « Grande mobilisation de l’École pour les valeurs de la République » (rien que ça).

Attention,ce qui va suivre n’est pas une blague :

« Les risques de repli chez les jeunes, pouvant représenter un danger pour eux-mêmes et pour la vie collective, seront mieux repérés.
Les chefs d’établissement recevront une formation renforcée à la détection des signes précurseurs des pratiques de repli et de radicalisation.
L’instruction à domicile fera l’objet d’un contrôle renforcé, impliquant des équipes pédagogiques en appui aux corps d’inspection effectuant actuellement les contrôles. À cette fin, des professeurs seront missionnés pour venir en appui aux corps d’inspection effectuant actuellement ces contrôles. Des repères seront donnés afin de mieux évaluer la progressivité des apprentissages. »

C’est beau, c’est profond, on dirait du Georges Orwell.

Résumons!

Au nom de la bonne santé mentale des jeunes et de la cohésion nationale, la chasse aux sociaux-traîtres est ouverte. La délation sera confiée à des professionnels, rassurez-vous! Les familles IEF auront même le droit à une petite surprise du Najat Circus Club : le contrôle de leurs enfants par un tandem composé d’un professeur de l’Education nationale et d’un inspecteur d’académie!

Chouette!

Les nombreuses crispations autour des contrôles des enfants IEF risquent de s’intensifier… Les dérives  qui en découlent aussi…

Pour faire en sorte que la liberté de l’instruction ait encore un sens, que l’école ne devienne pas obligatoire pour tous, il serait temps de rassembler nos forces pour faire front face à ces mesures ignobles et liberticides.

Surmontons nos divergences et réagissons afin de stopper la folle machine lancée sur l’IEF depuis près de 25 ans.

A quand une coordination entre LEDA, LAIA, PIF, CISE et les non-affiliés en ces moments maussades?

N’attendons pas qu’il soit trop tard pour agir.

Publicités

2 réflexions sur “Najat Vallaud Belkacem attaque l’École et l’Instruction en famille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s